« Concert musical proposé par Gérard Adam. | Cross à l’Hydrion ce lundi 14 novembre 2016. »

14-18 en costumes et en armes!

Le mercredi 9 novembre, deux jours avant l’Armistice, les élèves de 5ème année ont assisté à un exposé sur la Première Guerre mondiale.

La classe de Madame Assia a été transformée, pour l’occasion, en véritable musée dédié à la Grande Guerre.

Accueillis par un chasseur en costume bleu horizon, les enfants ont pu découvrir, illustrés par des armes et des uniformes, différents aspects de la Guerre 14-18: la vie des soldats, les tranchées, la bataille de Verdun,… Pour eux, désormais, la Première Guerre mondiale n’a plus aucun secret!

Nous remercions Monsieur Vincent Bourgeois, membre de l’Association du Poilu de la Marne, pour avoir partagé sa passion avec les élèves et les institutrices de 5ème année!

Madame Ledent, Madame Assia, Madame Macaux et Madame Bérénice, institutrices en 5ème année.

Voici quelques réactions d’élèves sur cette activité.

Nina (P5B)

J’ai aimé parce que j’ai appris des choses sur les uniformes des poilus. J’ai été impressionnée quand Vincent nous attendait dans le couloir en uniforme. Ca m’a fait comprendre plein de trucs sur les poilus. C’était une merveilleuse journée!

Grégoire (P5M)

Le 9 novembre 2016, un  Monsieur, qui a beaucoup cherché, étudié, travaillé sur la guerre 14-18, est venu pour nous expliquer comment les soldats vivaient, dormaient, mangeaient,… Nous avons pu nous habiller et peser des obus, c’était très lourd.

Paul (P5L)

J’ai aimé les explications sur la guerre 14-18. J’ai appris beaucoup de choses sur la bataille de Verdun. C’est impressionnant, le fait d’apprendre que 3 obus explosaient en une seconde. 1914-1918, Guerre mondiale épouvantable!

Siméon (P5B)

J’ai aimé l’exposé parce que j’ai appris des choses que même tous les livres sur la guerre ne m’auraient pas permis de découvrir. C’est beaucoup plus impressionnant en vrai que sur une feuille. Rien que le casque et le masque à gaz, c’était lourd, alors tout l’équipement, je ne m’imagine même pas! Si on se revoit, je pense que je ne pourrai plus penser qu’à la guerre. Cela m’a vraiment fait plaisir de vous voir et bonne recherche. À bientôt.

Martin (P5M)

J’ai trouvé ça très drôle et instructif. Il y avait des armes pour le corps à corps ou pour tirer à distance. Les tenues étaient bien et les tranchées profondes. Les petits films étaient bien faits. Vivement la prochaine fois!

Eva (P5L)

Un représentant de « l’Association des poilus de la Marne » est venu nous présenter un exposé sur la guerre 14-18. Il a surtout parlé de la vie du soldat et de la bataille de Verdun qui a duré 300 jours et 300 nuits. J’ai aimé le manteau chaud en laine que portaient les soldats. Ce qui est bien, c’est qu’on a pu poser des questions à un spécialiste. C’était une très belle journée pleine d’histoires!

Gaïa (P5B)

J’ai aimé la présentation des objets. J’ai surtout aimé regarder cette exposition parce que j’aime bien apprendre de nouvelles choses sur la vie. J’ai appris des tas de choses sur la guerre, sur les casques, les baïonnettes, les uniformes… J’ai été impressionnée par la nourriture que les soldats mangeaient, par leurs conditions de vie. J’aimerais bien revoir cet exposé encore une fois!

Leila (P5M)

J’ai bien aimé! Mon père m’a dit que je devais bien savoir ce qui s’était passé pendant la guerre. Et maintenant, je sais tout sur la Première Guerre! Il y a unendroit où personne ne peut aller, c’est le No man’s land. Le mercredi 9 novembre, un jour inoubliable!

Baudouin (P5L)

J’ai beaucoup aimé cet exposé car j’ai toujours été passionné par la guerre. Ensuite, j’ai appris beaucoup de choses en regardant les objets et en écoutant. J’ai retenu que le soldat portait au moins 35 kg sur ses épaules par jour. Les premiers soldats avaient des fusils très lents à recharger: environ une minute. Certains fusils se chargeaient donc en une minute tandis que d’autres se chargeaient en trois secondes grâce à leur chargeur. Les objets qui m’ont le plus impressionné, c’est les grenades françaises fabriquées dans les tranchées. C’était la meilleure journée de la semaine!